Les projets en cours

On gagne sa vie avec ce que l'on reçoit, mais on la bâtit avec ce que l'on donne

home > Projets en cours
Faire un don

Bibliothèque Multimédia

Le développement du capital humain par l’enseignement a une influence positive sur l’efficacité économique, la santé, la nutrition et la préservation de l’environnement. De ce point de vue les pays de l’Afrique subsaharienne sont handicapés avec un taux d’alphabétisation le plus faible du monde. Il est de 30 % au Burkina Faso alors qu’il est de 99 % en France.
À ce titre le projet s’inscrit dans l’objectif n°4 des OMD sur la période 2015-2020 «Garantir une éducation de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous». Ainsi que l’objectif n°3 en matière de couverture en soins de santé primaire et l’objectif n°15 sur la préservation des écosystèmes terrestres.

Objectifs du projet

Même si la couverture scolaire quantitative au Burkina Faso s’est nettement améliorée, avec un taux de scolarisation brut qui est passé de 11 % en 1970 à 80 % en 2012, la qualité des ressources éducatives (humaines et matérielles) et la qualité de l’enseignement restent très faibles.
La construction d'une bibliothèque multimédia de 50 m2 comprenant une bibliothèque équipée de manuel scolaires et une salle informatique équipée de quelques ordinateurs doit permettre d'améliorer les ressources matérielles à disposition des 300 élèves du collège de Kofila dans le Sud Ouest du Burkina Faso.

Actions à mener

Le choix d'utiliser la technique de la voûte nubienne pour réaliser les travaux de construction s'est fait sur des critères de coût et de développement durable. En effet, cette technique constructive promue par l'association La Voûte Nubienne n'utilise que des matériaux locaux (terre et pierre pour les fondations).
Un pack phoyovoltaîque devrait permettre d'éclairer la salle de révision et d'alimenter le matériel informatique. Enfin, la collecte de manuels scolaires et de livres par l'association en France ainsi que du matériel informatique et du mobilier scolaire seront acheminés par container pour équiper l'installation.

Budget

Coût total de 13 500 €

Gestion des installations

Les installations mises en place dans le village des pêcheurs de la vallée du Kou et en particulier le forage et le pack photovoltaique sont des biens avec une durée de vie limitée et nécessitant un renouvellement et un entretien régulier.
Un modèle économique doit permettre de dégager des recettes permettant d'assurer la pérennité de ces installations voire leur développement.

Objectifs du projet

Le forage, la salle de révision et le pack photovoltaïque sont des biens mis à la disposition des habitants du village par l'ADPVK. Ils doivent être gérés sous forme communautaire par une association constituée par les habitants du village.
Cette association sera chargée du recrutement d’un gérant(e) des installations et fixera sa rémunération. L'ADPVK prendra en charge la rémunération du gérant(e) durant la première année de fonctionnement (30 000 FCFA/mois soit 45 €).
Le gérant(e) devra avoir certaines compétences de bases comme la maitrise de la lecture et de l’écriture. Il recevra une formation sur la tenue des documents comptables, le fonctionnement et l’entretien des panneaux solaires, des équipements électriques, de la pompe et du forage. Il sera également responsable du fonctionnement et de l’animation de la salle de révision. Il sera en charge de la vente des services comme par exemple la vente d'eau fraiche et de glace, de recharge de portable.
Les recettes générées par ces services doivent permettre de financer à terme le salaire du gérant(e), l'entretien des installations et leur renouvellement.

Les actions menées

Les statuts de l'association ont été rédigés, un bureau constitué de femmes a été élu et une gérante à été nommée.

Les actions à mener

Pour que le modèle économique soit équilibré, il faudrait que sur la base d'une dotation aux amortissements calculée sur la durée de vie théorique des équipements et d'un salaire pour le gérant(e) de 550 €/an, que la vente des services génère un bénéfice annuel de 1 062 € soit 88 €/mois.
Les 6 premiers mois de fonctionnement de novembre 2016 à avril 2017 ont généré 38 € de bénéfice moyen. Étant donné la saisonnalité (hivernage) qui peut influencer la vente d'eau fraiche, un premier bilan sera effectué après une année de fonctionnement.

Budget

Coût total pour l'ADPVK de 550 €.
Le graphique ci-dessous compare les charges mensuelles (salaire, entretien, amortissement des installations) et les bénéfices mensuels moyens générés par la vente des services.